L’Histoire du blogging et moi [les photographies]

HELLO !

Après le round 1 de l’Histoire du blogging et moi, voici le tant attendu round 2, les photographies ! Je vous avais « promis » un round 2 si le premier vous plaisez et cela a été le cas donc me revoici pour vous parler cette fois-ci des photographies.

photo

.

C’est un sujet tout bête et pourtant essentiel, que ce soit sur un blog ou même sur du papier. En effet, lorsque nous apprenons à lire, nous apprenons bien avec des livres remplis d’images, même en tant qu’adulte les images nous attirent, que ce soit dans les magazines, la couverture d’un bon livre, l’affiche d’un film ou encore un blog. Les images donnent LA première impression tout comme en apercevant une personne, nous nous attachons parfois plus à l’image qu’elle renvoit plutôt qu’à sa personnalité, la forme avant le fond. Dans le monde du marketing les images doivent nous taper à l’œil pour attirer le client, et bien le blogging marche un peu de la même manière, mais rassurez-vous, je ne considère pas les lecteurs d’un blog comme des « clients » ! En faite tenir un blog reviendrait presque à être à la tête d’une agence de publicité par comparaison. N’exagérons rien, je ne fais pas d’études dans le marketing, je ne peux pas leur arriver à la cheville.

6

.

C’est pourquoi aujourd’hui, je viens vous témoigner de mon point de vue et de mon travail en amont sur les photos qui pimentent chacun de mes articles et qui sont essentielles. Moi-même, en tant que lectrice d’autres blogs, si je n’ai pas envie de lire, je suis tout de suite attirée par les photos, c’est plus fort que moi ! Bref, je parle déjà de trop et cet article va prendre je ne sais combien de lignes comme le précédent alors entrons dans le vif du sujet.

Cela peut paraître un jeu d’enfant de prendre des photos pour accompagner un article sur un blog mais non, je conteste totalement cette idée ! Avant toute chose, il faut choisir un décor, ce moment où tu déménages tous tes bibelots et où ton chez toi se transforme en bazar, tu vois de quoi je parle ? Alors, il faut retourner toute ta décoration pour arranger une déco éphémère, il faut changer car cela ne correspond parfois pas à ce que l’on veut. D’autres fois, on hésite alors on prend plusieurs photos avec différents décors (ce qui signifie deux fois plus de temps et surtout de bazar).

perfume

.

Prenons également en compte que notre maison n’est pas un studio photos comprenant lumières, paravents, fonds blancs, etc… . J’ai déjà pensé à investir dans une boîte à lumière mais j’ai changé d’avis en ayant peur que cela soit une dépense inutile. La lumière, oh la la quelle moment fatidique. L’été, passe encore le soleil qui bouge tout le temps et qui crée ombres et reflets, mais alors l’hiver n’en parlons pas, ou plutôt parlons-en. En pleine période d’hiver que nous sommes à l’heure où j’écris cet article, le temps est gris depuis une semaine, sauf ce jour où je ne pouvais pas prendre de photos, le soleil à décidé de se pointer, uniquement ce jour-ci pour m’embêter bien sûr. Malheureusement, il n’est pas possible de prendre rendez-vous avec le soleil alors bien évidemment, nous devons nous adapter à ses caprices. Le temps pluvieux est un remède contre les photos. En parlant de lumière et en faisant un petit flash back sur le décor, je tiens à signaler que l’on ne choisis pas toujours son décor. Par exemple, je ne peux prendre de photos de beauté sur ma coiffeuse car celle-ci est à côté de la fenêtre, là où la lumière n’est pas à son top. Je me contente donc de prendre des photos sur mon étagère murale blanche qui est juste en face de ma fenêtre.

2

.

En ce qui concerne les looks ou la cuisine, c’est un tout autre cadre que nous retrouvons. J’essaye, la plupart du temps, de faire des looks en extérieur pour un changement de cadre et un meilleur décor. Quant aux recettes, il n’y a pas vraiment le choix, c’est dans la cuisine. Figurez-vous que ces deux types d’articles sont les plus durs à réaliser, car un photographe est requis. J’avoue que quand je dis photographe, je n’embauche pas un photographe pour me prendre en photo mais plutôt mes parents ou des amis. Pour les looks, une personne est requise pour se faire prendre en photo, c’est impossible autrement. En revanche, pour la cuisine, il m’est arrivé de me débrouiller mais les photos n’étaient pas réussites. En même temps comment voulez-vous arriver à prendre des photos avec les mains pleines de pâte à gâteaux ?  D’autres genres d’articles requièrent eux aussi un photographe mais je ne vais pas déranger tout le monde à chaque fois que je souhaite faire un article. Je dois avouer qu’avoir un trépied pour prendre des photos doit parfois sauver la vie de nombreuses bloggeuses !

preppy

.

Si nous abordons le sujet avec plus de précision, les photos sont aussi synonymes d’angles, de prises de vue. Il faut trouver le bon angle qui permet de valoriser le produit ou ce que l’on souhaite présenter. En outre, qui dis photos dis tout de suite retouches ! Pas des retouches tout droit sorties des studios photos retouchées avec photoshop, loin de là. En faite, c’est très simple, j’ai environ trois ou quatre alliés avec lesquels je modifie mes photos. Sur picmonkey, je modifie la luminosité, cela aide énormément lorsque les photos sont ratées à cause du temps pluvieux. Avec photofiltre, je modifie quelques fois la taille de l’image. Avec Fotor, je lisse la peau, ce qui n’est plus possible maintenant sans payer… .Car oui, en tant que bloggeuse à petite échelle, j’utilise des logiciels gratuits tant qu’à faire. Et pour finir, à l’aide de Canva, je réalise la toute première photo que vous voyez dans l’article, avec le titre écrit dessus.

chic

.

Vous voulez que je vous dises mon vrai ressentit à propos des photos que je prends pour le blog ? Je ne suis jamais satisfaite, je suis très exigeante et je trouve toujours quelque chose qui ne va pas, que je remarque après coup. Finalement, je suis frustrée, frustrée de ne pas pouvoir vous proposez de plus jolies photos, les photos ne rendent pas toujours ce que je voudrai vraiment.

C’est tout pour cet article, et je crois que c’est déjà pas mal… ! Je me rends compte que j’adore écrire de temps à autre ce style d’articles un peu particulier. Peut-être qu’un troisième round fera son apparition si cet article vous plaît, alors n’hésitez pas à me dire en commentaires votre avis ! Et vous, quelle est votre vision du blogging et en particulier des photographies ? Bisous xx

Untitled design2

Publicités

L’Histoire du blogging et moi [l’inspiration]

HELLO !

L’inspiration m’est venue, tout d’un coup, d’écrire cet article un peu particulier sur mon blog. Je viens aujourd’hui vous dévoiler comment je trouve l’inspiration, comment je m’organise, en bref l’histoire du blogging et moi, le Round 1. Je vous conseille d’avoir du temps devant vous pour lire cet article car je suis plutôt inspirée et mes doigts ne cessent de pianoter sur mon clavier d’ordinateur, cet article risque de prendre l’allure d’un roman dans lequel mon être est le personnage principal et le blogging, mon acolyte.

le blogging et moi

Pour bloguer, il faut être organisé, il n’y a aucun doute la dessus, il faut savoir gérer son temps surtout lorsqu’à côté de notre vie virtuelle, on a une vie réelle avec un travail ou des études. Et puis il faut savoir se reposer et décrocher du travail et des écrans car nous ne sommes pas des robots non plus. Personnellement, j’essaye durant chaque vacances de programmer en avance un article par semaine jusqu’aux vacances prochaines. C’est-à-dire que je prends les photographies, je retouche la luminosité, je fais le montage de la première photo, je recherche un titre, j’écris l’article, j’insère les liens et je mets des tags. On ne dirait peut-être pas qu’il y a autant de choses en amont qui se cachent derrière un article mais pourtant si.

1

Cependant, cela n’est pas logique, mais pendant les vacances je n’ai pas tellement envie de bloguer, j’ai juste envie de me reposer et décrocher des écrans, je n’ai aucune motivation. Tandis que lorsque j’ai cours toute la semaine, il y a un moment où j’ai une idée d’article, la formulation se fait toute naturellement dans ma tête et j’ai envie d’écrire. Mais à ce moment là, je n’ai pas le temps. Je crois que cette inspiration qui apparaît davantage lorsque je travaille plutôt que lorsque je suis en vacances me vient du fait qu’en pensant au blog pendant les semaines de cours me permet de me changer les idées. Pendant les vacances, je n’ai pas besoin de me changer les idées puisque je ne travaille pas toute la journée, sauf à la fin des vacances lorsqu’il faut s’activer. D’ailleurs, à l’heure où j’écris cet article, nous sommes le dernier samedi des vacances, je reprends les cours lundi, et là pendant mes révisions, l’inspiration me vient.

8

Revenons aux différentes étapes du blogging, avant toute tentative de création, il y a l’inspiration. De ce côté là, je n’ai pas à me plaindre, je suis assez créative et jusqu’à présent, je n’ai pas été en manque d’inspiration d’articles, même si j’avoue l’avoir quand même redouté. Un jour, tellement d’idées m’ont envahi, je me suis dis pourquoi ne pas poster deux articles par semaines puis j’ai réfléchi et je me suis dis qu’après que toutes ces idées auront été publiées, que pourrais-je bien inventer de nouveau ? La question ne se pose plus car je n’ai actuellement pas le temps pour deux articles par semaine.

1

Photo : Bracelet et bague Les bijoux de Lu

La peur ne la page blanche est de toute façon omniprésente pour tout le monde. L’inspiration ne m’a jusqu’à présent pas fait faux bond mais peut-être que cela arrivera un jour. Je vous parle d’inspiration mais il y a différents types d’inspiration. Il y a l’inspiration dans le sens un article bien précis en tête comme un tag, une manucure et il y a l’inspiration de l’écriture, c’est-à-dire comment formuler ses phrases. Je disais donc que je n’ai encore pas rencontré de problème pour l’inspiration d’un type d’article mais en ce qui concerne l’inspiration des phrases, hélas ce n’est pas le cas. En effet, il y a des articles où je cherche mes mots, je ne sais pas comment tourner ma phrase et il y a d’autres fois où les mots se glissent tout seul sur l’écran, comme ici. Cela vient du hasard, ou non d’ailleurs, cela peut venir de la forme, la fatigue… .

12

Lorsqu’une idée d’article me vient, je la note immédiatement sur mon petit carnet « to do and blog notes ». Lorsque j’ai le temps, je relis toutes les idées et j’organise. Je prends un calendrier sous les yeux, et pour chaque date, j’associe un article, je fais cela pour un mois à l’avance parfois deux. Pour les dates, je choisis la plupart du temps le samedi ou le dimanche mais je n’arrive pas à toujours tenir cet objectif. J’ai remarqué une chose qui est plutôt logique : plus un article est posté tard, moins il est lu le jour du post. L’horaire qui semble idéale est en fin de matinée ou début d’après-midi, ainsi il reste une bonne partie de la journée pour que vous, cher(e)s abonné(e)s ayez le temps de le voir le jour même où l’article est posté. En parlant de l’organisation pré-production, sachez que je n’écris pas les détails d’un article sur un carnet avant de l’écrire sur WordPress. Je n’en voie pas l’intérêt puisqu’il est plus simple de tout effacer et recommencer de zéro sur l’ordinateur plutôt que de gâcher des feuilles de papier à rouler en boule et jeter dans la corbeille. Je fais seulement une liste des vêtements pour un OOTD ou une liste de matériel pour un DIY sur un cahier pour avoir un plan général.

15

Je crois que l’inspiration se puise partout, sur d’autres blogs (mais dans ce cas là il faut citer ses sources), l’inspiration nous entoure. Par exemple, je suis en train d’écrire cet article, je suis posée sur une table avec une nappe orange, verte, jaune provençale avec des olives. Cela peut m’inspirer un OOTD avec mon seul et unique pull orange que j’ai, why not ? J’ai fait quelques achats récemment pour offrir un cadeau, cela m’a donné des idées d’articles (classés top secret pour le moment, je suis désolée). Observez votre environnement et vous trouverez forcément quelque chose ou quelqu’un qui vous inspirera, j’ai l’impression de faire de la philo, c’est moi ou cette matière à déteint sur moi tout d’un coup ?

18

J’ai pris plaisir à écrire cet article, cela change des articles quotidiens et un peu de changement ne fait pas de mal. Si vous êtes encore présent à la fin de cet article alors n’hésitez pas à laisser un commentaire ! Si il n’y a pas de commentaires, je saurais que tout le monde s’est endormi avant la fin… . A vrai dire, cet article n’est pas fini, et oui je suis bavarde et je comptais en dire davantage, alors affaire à suivre, si vous souhaitez lire la suite, faîtes moi le savoir. N’hésitez pas à aimer, partager ou commenter et si vous le souhaitez, exprimez votre vision du blogging sur votre blog ! Et vous, quelle vision du blogging avez-vous ? Bisous xx

Untitled design2